les moteurs DUESENBERG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les moteurs DUESENBERG

Message  acmacm le Mar 19 Nov 2013, 05:12

je sais reconnaitre un V8 d'un 6 cylindres par la forme du moteur, un 6 cylindres d'un 4 cylindres car je sais compter jusque là, mais je ne sais toujours pas distinguer un démarreur d'un alternateur et encore moins un alternateur d'une dynamo.
Néanmoins j'ose vous poser une colle (j'ai partiellement la réponse)

c'est quoi?



une photo que j'ai prise il y a deux ans


Dernière édition par acmacm le Mer 20 Nov 2013, 05:07, édité 1 fois
avatar
acmacm
Mordu
Mordu

Ville/Région : le cap d'agde (France)
Masculin Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 17/11/2005
Voiture(s) : 64 merc'Comet Conv - 2008 Sebring Conv

Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  jo stationwagon le Mar 19 Nov 2013, 06:09

v16 de ???...cadillac,lincoln
avatar
jo stationwagon
Vétéran
Vétéran

Ville/Région : sabrevois
Masculin Nombre de messages : 1400
Date d'inscription : 08/02/2010
Voiture(s) : chevrolet caprice estate 1975,caprice 1994,sierra4x4 1994

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  mercuryman le Mar 19 Nov 2013, 06:50

Moi aussi je crois que c'est un 16 cylindres .
avatar
mercuryman
Maniaque
Maniaque

Ville/Région : st félix de valois
Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 29/04/2012
Voiture(s) : Cougar Eliminator 428 SCJ 1970

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  SYLVAIN y le Mar 19 Nov 2013, 13:05

Si ont calcule le nombre de pipe près des valves ces un v32 moteur de bateau :idee: Shocked 
avatar
SYLVAIN y
Vétéran
Vétéran

Ville/Région : Danville
Masculin Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 16/02/2009
Voiture(s) : camaro ss 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  GreenBrier-63 le Mar 19 Nov 2013, 19:48

Une partie d'un orgue Casavant?
Laughing 
avatar
GreenBrier-63
Mordu
Mordu

Ville/Région : Boucherville by the river
Masculin Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 05/09/2011
Voiture(s) : Chevrolet Corvair GreenBrier '63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  acmacm le Mer 20 Nov 2013, 05:07

pour ne pas vous faire languir plus longtemps,
Il s’agit d'un moteur 1918/1919 DUESENBERG model H pour l’aviation militaire
Je reviendrai sur ce fil de discussion avec d’autres moteurs Duesenberg.
A vous d’analyser les prouesses techniques, personnellement je ne suis surpris que par la... monstruosité



moteur DUESENBERG model H pour l’aviation militaire
Ce moteur a été construit en 4 unités à partir de 1918, donc trop tard pour être opérationnel

les caractéristiques, vous les trouverez ci-dessous:



J’attire votre attention sur le fait qu’un « pouce au carré » représentant un peu plus de 16cc, 3393cid font un total de... 55L6 de cylindrée

le meilleur site sur le sujet :
http://airpigz.com/blog/2010/2/13/1919-duesenberg-model-h-v-16-aircraft-engine-amazing.html

Les mêmes photos que j’ai prises en un peu plus grand
http://www.trombinoscar.com/duesenberg/1801.html

Parmi les réponses reçues et par ordre alphabétique:

Abraxas38 : un 16 cylindres... mais de quoi ????
Alfistidan : Il y a l'air d'y avoir trois soupapes par cylindre…. Vingt-quatre soupapes? Trente-six soupapes? V8 ou V12?
Mopar58 (la plus descriptive) : je vois des ressorts de soupapes surtout. Chaque côté semble être une suite des 4 soupapes "basses" et 2 soupapes "hautes", répétées 4 fois. M'est d'avis donc qu'on a par groupe de 3 soupapes (2 basses + 1 haute) un cylindre. Ce qui nous donnerait alors un 16 cylindres (2 rangées de 8). Chaque cylindre avec 2 soupapes d'admission (?) et une soupape d'échappement (?), ou l'inverse, dans un bloc assez ancien avec les cylindres parallèles. Et les cheminées qu'on voit seraient celles pour l'admission et celles pour l'échappement (1 pour chaque cylindre et par fonction), soit 16 sur chaque rangée, soit 32 en tout. Et vu l'orientation des soupapes, l'arbre à cames semble central.
Sylvain y : Si on calcule le nombre de pipes près des valves c'est un v32 moteur de bateau
Vinces : C'est une distribution mais je n'arrive pas a compter ce qui doit être les pipes d'échappements tant il y en a...


--------------------------------------------------------
Petit historique des frères Fred et August Duesenberg
--------------------------------------------------------

- ils créent la « Mason Motors » en 1904
- puis la "Duesenberg Motor Company" dès 1912 pour produire des moteurs 4 cylindres pour d’autres fabricants automobiles (ou plutôt des « assembleurs »), très nombreux au début du siècle dernier
- mais ils se sont fait connaitre en 1914 par un surprenant moteur 12 cylindres à usage marin qui en réalité était constitué de 3 moteurs 4cyl accolés. L’année suivante ils motorisent le premier bateau à dépasser les 60mph (96kmh)
- en 1916 leurs moteurs ont déjà 4 soupapes par cylindre. De plus ils enrichissent le moteur Bugatti U-16 pour l’aviation militaire américaine. 40 unités seront produites sous le nom de King-Bugatti au grand dam d'Ettore
- En 1918, ils ont déménagé à Indianapolis et se consacrent à la compétition
- En 1921, naissance de la <> équipé d'un 8 cylindres en ligne de 4260cc développant 90cv, c'est la première voiture 8 cylindres américaine de série qui sera commercialisée dès l'année suivante à $6500 tout de même. Pour rappel la Ford T Torpédo de base était à $415
- En 1922 ce "model A" emporte de nombreux prix dont le Grand Prix de France. D'autre part un modèle à deux moteurs de 4L9 de 8 cylindres côte à côte, conduit par Jimmy Murphy, le vainqueur en France, pulvérise le record du Mile lancé à 250km/h, soit 20km/h de plus que le précédent: nous sommes en 1922 à Daytona Beach
- en 1925 la <> devient le premier modèle au monde équipé de freins hydrauliques
- En 1926 dépôt de bilan qui marque la fin du model A construit en un peu moins de 500 châssis-moteurs sur quatre ans.
- Reprise par Erret L Cord l'année suivante, c’est une autre histoire qui se mélange avec celle d’"Auburn" et bien-sûr celle de "Cord"
Il n’empêche que Erret Cord leur demande de concevoir la meilleure voiture du monde, c'est la naissance des modeles "J - JN - SJ". Mais c’est une autre histoire sur laquelle nous reviendrons… peut être

Les experts aujourd’hui considèrent les châssis Duesenberg A et J comme bien supérieurs à ceux de Cadillac, Lincoln, Packard, Pierce Arrow de l’époque sur le plan américain et les placent au niveau des meilleurs de chez Rolls Royce sur le plan mondial
Aux USA l’expression « it’s a Duesie » équivaut à la nôtre, « c’est la Rolls des… »

(historique inspiré de http://www.trombinoscar.com/duesenberg )
————————————————————————


A bientôt pour une collaboration Bugatti-Duesenberg qui précède la création du moteur ci-dessus
avatar
acmacm
Mordu
Mordu

Ville/Région : le cap d'agde (France)
Masculin Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 17/11/2005
Voiture(s) : 64 merc'Comet Conv - 2008 Sebring Conv

Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  acmacm le Jeu 21 Nov 2013, 02:03

En 1916, les frères Duesenberg ont passé un accord avec Ettore Bugatti pour assembler son moteur U-16 aux USA. Alors que parait-il, il portait sur des milliers, ce contrat s’est arrêté au 40 eme exemplaire. De plus il a été rebaptisé King-Bugatti, King pour Charles B King qui y aurait approté des modifications à la barbe d’Ettore
Personnellement je ne peux aller plus loin dans l’analyse par ignorance du fonctionnement d’un moteur et par un mauvais anglais scolaire, mais vous trouverez tout ici:
http://en.wikipedia.org/wiki/Bugatti_U-16

ainsi que des shémas éclatés à cette page http://www.bugattirevue.com/revue3/rev3-3.htm

Personnellement je n’ai fait que le photographier ce moteur qui est visible en trois endroits:
au musée de l'air à Washington DC
au musée de l'air à Challais-Meudn (France)
celui-ci au ACD Museum de Auburn (Indiana)





autre face au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/1601.html
avatar
acmacm
Mordu
Mordu

Ville/Région : le cap d'agde (France)
Masculin Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 17/11/2005
Voiture(s) : 64 merc'Comet Conv - 2008 Sebring Conv

Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  PIERRE 01 le Jeu 21 Nov 2013, 12:46

Rolling Eyes Je ne vois plus les photos ???????? Y a t'i un truc a faire pour les voir je crois qu'il faut faire F quelques choses mais je sais plus !!!!!

merci
avatar
PIERRE 01
Vrai de vrai
Vrai de vrai

Ville/Région : france
Masculin Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  acmacm le Jeu 21 Nov 2013, 12:55

je suis exclusivement sur Mac alors les F+ quelque chose, je ne connais pas Shocked 
avatar
acmacm
Mordu
Mordu

Ville/Région : le cap d'agde (France)
Masculin Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 17/11/2005
Voiture(s) : 64 merc'Comet Conv - 2008 Sebring Conv

Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  acmacm le Ven 22 Nov 2013, 02:28

autre moteur important, l’avant dernier, le 8 cylindres du « model A » (1922/1928)

Les frères Duesenberg ont déménagé peu après la première guerre mondiale (WW I) à Indianapolis et se sont intéressés à la course automobile avec succès
En 1920 un premier moteur. J’ai noté à l’époque (2002) : 8 cylindres - 181,5cid - 3 soupapes par cylindre - 125cv à 4200t/mn, j’espère sans erreur




A noter qu’à côté il y avait un autre moteur pour lequel je n’ai rien noté. Rien ne dit que ce soit un Duesenberg d’autant que les moteurs Miller sont très présents au musée du circuit d'Indianapolis



En 1921, ils créent la première automobile américaine équipée d’un 8 cylindres en ligne. Elle sera commercialisée l’année suivante sous le nom de Duesenberg model A à environ 800 exemplaires de 1922 à 1928 au prix de $6500 pour le châssis. Le moteur est donc un 8 cylindres en ligne de 4L260 (260cid) développant 90hp. Quelques années plus tard, ce sera la première voiture au monde à avoir des freins hydrauliques




Dès 1921 ce moteur est testé en course avec pour pilote James A Murphy
Il remportera chez nous le Grand Prix de France le 26 juillet: http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_de_France_1921


(photo d’archives du Auburn-Cord-Duesenberg Museum à Auburn (IN)


L’année suivante, le châssis « Duesenberg model A » est commercialisé pour être habillé par le carrossier de son choix.
Toujours en 1922 Murphy gagne l’Indy 500 avec la même voiture de course Duesenberg qui a remporté le Grand Prix de France. Curieusement le moteur a été changé pour un de marque… Miller (8 cylindres en ligne, 3L de cylindrée et 125hp à 4000tmn). Voir http://www.trombinoscar.com/miller
C’est dans cette configuration Duesenberg/Miller qu’elle est toujours exposée au musée du circuit
http://fr.wikipedia.org/wiki/500_miles_d%27Indianapolis_1922
Cet Indianapolis de 1922 mériterait un fil de discussion à lui tout seul tant il a été intéressant: La Duesenberg-Miller a gagné, suivent dans les dix premiers sept autres Duesenberg montrant la fiabilité des moteurs. Une seule a abandonné suite à une sortie de route. Une Peugeot a couru mais sept tours (sur 200 à parcourir) et a été le premier abandon


1922 DUESENBERG-MILLER
vainqueur au Mans du Grand Prix de France en 1921 (moteur Duesenberg)
vainqueur au 500 d'Indianapolis en 1922 (moteur Miller)
autres photos au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/2101.html
avatar
acmacm
Mordu
Mordu

Ville/Région : le cap d'agde (France)
Masculin Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 17/11/2005
Voiture(s) : 64 merc'Comet Conv - 2008 Sebring Conv

Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  Chevy38 le Ven 22 Nov 2013, 11:08

J\'aime  Merci pour ces informations intéressantes!
avatar
Chevy38
Légende
Légende

Ville/Région : Lac Aylmer
Masculin Nombre de messages : 7723
Date d'inscription : 17/10/2005
Voiture(s) : Chevrolet 1938 (VENDU)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  Fanamc le Ven 22 Nov 2013, 11:13

Ces anciens moteurs sont de vrai délices pour les yeux Twisted Evil 

_______________________________________________
Je ne suis pas tout à fait inutile. Je peux toujours être utilisé comme un mauvais exemple.
avatar
Fanamc
Légende
Légende

Ville/Région : St Prosper (Mauricie)
Masculin Nombre de messages : 8680
Date d'inscription : 30/01/2007
Voiture(s) : Jaguar XJ12 1973 Ford 1926

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  acmacm le Lun 25 Nov 2013, 03:45

Pour terminer ce fil de discussion sur les moteurs Duesenberg par quelqu’un qui n’y connait rien aux moteurs…

1929, Le Lycoming-Duesenberg model J

C’est le moteur qui équipait la voiture la plus prestigieuse de son temps la Duesenberg model J

Depuis quelques années, l’entreprise appartient à Erret L Cord qui s’est constitué un petit empire automobile un peu à l’image de William C Durant (GM) la décennie précédente. Dans ce rassemblement il y a l’entreprise Lycoming qui fabrique des moteurs pour l'aviation, pour des assembleurs automobiles et quelques marques
Nous avons vu les exploits des frères Duesenberg plus haut, quant à ceux de Lycoming, je vous invite à lire cette page avec un moteur 36 cylindres de 127 litres de cylindrée pour l’aviation: http://en.wikipedia.org/wiki/Lycoming_XR-7755

Il était donc logique que Cord impose la collaboration entre les deux firmes




donc un 8 cylindres en ligne de 6L9 de cylindrée développant 265cv à 4200tmn








les 265cv sont à apprécier avec une vue de 1929 alors que les Lincoln en développaient 90, Cadillac plafonnaient en V8 à 95 et en V16 à 180hp. Il faut aller voir les Pierce-Arrow, les Peerless les Packard de l’époque pour atteindre 120/130hp avec un 8 cylindres. Duesenberg faisait deux fois mieux que les meilleurs comme le dit la pancarte ci-dessous
Le châssis pouvait soutenir une vitesse de 160km/h mais à $8500, moins de 500 exemplaires ont trouvé preneur de 1929 à 1936. Une fois carrossé le prix du véhicule atteignait cinq fois le prix de la Cadillac la plus chère, quarante fois le prix de la Chevrolet ou Ford de base ou encore le prix de deux maisons moyennes…. En Europe c’était la voiture du roi d’Espagne et de celui d'Italie mais il s'en est vendue une quarantaine au total (Où sont-elles?)





En 1932 le model SJ
un compresseur optionnel peut être ajouté à ce moteur, l’ensemble reprenant le nom de « model SJ ». Le prix du châssis grimpe déraisonnablement à $11500 et seuls 36 exemplaires furent vendus de 1932 à 1936, 35 à 50% plus chers que la plus chère des Rolls Royce selon le carrossier. Les performance étaient en rapport:
Le 200kmh était atteint, 245 pour les modèles de compétition sur l’anneau d’Indianapolis; 17sec départ arrêté suffisaient pour arriver à 160kmh. Nous sommes en 1932
http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3303.html

En 1933
conscient de cette démesure, des recherches sont faites pour créer un plus « petit » modèle puis abandonnées pour garder intégralement l’exception « Duesenberg »



En 1935 le model JN
Plus long, plus large, le châssis passe à $9500 pour ce modèle
Deux exemplaires spéciaux « SSJ » furent construits l’un pour Clark Gable et l’autre pour Gary Cooper, Clark Gable qui possédait déjà celle ci-dessous:


carte postale vendue au Blackhawk Museum de Danville (CA)

autres photos au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3503.html



En 1936 la « Baby Duesy"


Malgré les difficultés quelques uns y croyaient encore avec un prix moins élevé. Il reste aujourd’hui par exemple, cette Duesenberg à moteur Lycoming V12 de 180hp. C’est une réalisation du carrossier Buerhig avec des éléments Auburn et Cord pour en abaisser le coût global


autres photos au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/3602.html

Puis l’aventure s’arrête car la crise boursière de 1929 produit encore tous ses effets.
Aujourd'hui seul Lycoming a survécu : http://en.wikipedia.org/wiki/Lycoming_Engines



En 1966 la relance

les héritiers tenteront le coup avec l’aide de Virgil Exner via le carrossier Ghia et un châssis Imperial mais cela reste un modèle unique


autres photos au http://www.trombinoscar.com/duesenberg/6601.html


Ainsi se terminent mes écrits sur la marque automobile américaine la plus prestigieuse de tous les temps

historique au http://www.trombinoscar.com/duesenberg
photos au https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10151879411148075.1073741829.232858388074&type=1 (accessible à tous)
avatar
acmacm
Mordu
Mordu

Ville/Région : le cap d'agde (France)
Masculin Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 17/11/2005
Voiture(s) : 64 merc'Comet Conv - 2008 Sebring Conv

Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  acmacm le Mer 27 Nov 2013, 12:08

un petit film vraiment super joli fait apparaître une DUESENBERG model J Dual Cowl Phaeton
c'est à partir de 1'45" pour les impatients
Mais l'ensemble vaut la peine d'être vu !!!!

http://www.edisproduction.de/2013/10/07/incredible-before-and-after-visual-effects-for-the-great-gatsby-film
avatar
acmacm
Mordu
Mordu

Ville/Région : le cap d'agde (France)
Masculin Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 17/11/2005
Voiture(s) : 64 merc'Comet Conv - 2008 Sebring Conv

Voir le profil de l'utilisateur http://www.trombinoscar.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les moteurs DUESENBERG

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum