La fin de Packard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fin de Packard

Message  Buick68 le Mer 25 Juin 2014, 01:18

Bonjour amateurs de Packard !

En ce jour de 1956 (25 juin) on annonçait la fin des opérations des usines de Detroit . Bien que on continua a produire des voitures dans les usines de South Bend en Indiana plusieurs sont d'avis que la dernière VRAIE Packard fût produite il y a de cela 58 ans aujourd'hui même et encore la dû a la fusion avec Studebaker en 1954 les puristes de la marque auraient peut-être une autre version   Crying or Very sad salut 


site de référence pour la marque  : http://www.packardclub.org/






_______________________________________________
Donald
Stickers electro-statique ABC disponible ici

- À gang on sais tout , suffit juste qu'on s'parle !!!
avatar
Buick68
Fondateur

Ville/Région : Beauce Nord
Masculin Nombre de messages : 6424
Date d'inscription : 01/10/2004
Voiture(s) : Skylark Custom 1968

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/amateursdebeauxchars

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin de Packard

Message  Chevy38 le Mer 25 Juin 2014, 10:23

Buick68 a écrit: ... plusieurs sont d'avis que la dernière VRAIE Packard fût produite il y a de cela 58 ans aujourd'hui même et encore la dû a la fusion avec Studebaker en 1954 les puristes de la marque auraient peut-être une autre version   Crying or Very sad salut 

Je comprend un peu les puristes de la marque qui ont dû accepter difficilement, s'ils ont accepté, que la marque de qualité et de luxe Packard soit associée avec une autre (Studebaker) moins prestigieuse.  On sait que Packard compétitionnait avec Cadillac, Imperial, Lincoln, Auburn, Cord, Duesenburg ...

D'ailleurs, si nous regardons les Packard, en 1957 et 1958, elles ressemblaient à des Studebaker et non à des Packard.  À noter que personnellement je trouve les Studebaker de ces années très belles et très avant gardistes!

http://www.packardclub.org/


Packard Hawk Coupe 1958 (voir la taille originale)



avatar
Chevy38
Légende
Légende

Ville/Région : Lac Aylmer
Masculin Nombre de messages : 7731
Date d'inscription : 17/10/2005
Voiture(s) : Chevrolet 1938 (VENDU)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin de Packard

Message  demol888 le Mer 25 Juin 2014, 19:20

le gros probleme que pakard a eux c est qu il on trop jouer dans les voiture pour la classe moyenne (move fais durant la depression qui etais necessaire)
apres la guerre il son rester dans la classe moyenne superieur
il on terni leur image de marque
les riche ne voulais plus de leur voiture

reste que ses derniere vrai pakard etais magnifique
avatar
demol888
Vétéran
Vétéran

Ville/Région : levis
Masculin Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 05/04/2009
Voiture(s) : kia forte 5 pontiac g6

Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/demol888/index1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin de Packard

Message  Chevy38 le Mer 25 Juin 2014, 19:35


Packard et Studebaker 1958

On peut constater que ces deux voitures ont, soit le même père ou la même mère!  Wink

Elles ont des airs de famille!  Twisted Evil 

avatar
Chevy38
Légende
Légende

Ville/Région : Lac Aylmer
Masculin Nombre de messages : 7731
Date d'inscription : 17/10/2005
Voiture(s) : Chevrolet 1938 (VENDU)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin de Packard

Message  Chevy38 le Mer 25 Juin 2014, 19:49

demol888 a écrit:le gros probleme que pakard a  eux c est qu il on trop jouer dans  les voiture pour la classe moyenne (move fais durant  la depression   qui etais necessaire)
apres la guerre il son rester dans la classe moyenne superieur
 il on terni leur image de marque
les riche ne voulais plus  de leur voiture

reste que ses derniere vrai pakard etais magnifique

À une certaine époque pas si lointaine, le patron se promenait en Cadillac, en Packard, en Imperial, en Lincoln ... et parfois, pour les patrons moins riches en Buick ou en Oldsmobile ... mais pas en Ford, Chevrolet, Dodge ... C'aurait été s'abaisser au niveau de ses employés!!!

On peut imaginer le patron voir arrivé au travail des employés avec une Packard (modèle "ordinaire") !!! C'était assez pour qu'il n'achète plus de Packard par la suite.

Cadillac a failli faire la même chose avec la LaSalle ... une Cadillac plus ordinaire et à bon prix ...

Il n’est pas difficile de comprendre l’échec de LaSalle entre 1927 et 1933. La crise économique ne lui a laissé aucune chance. Dès 1931, aucune voiture de luxe ne se vend bien, et plusieurs grandes marques ont disparu pour cette raison. Mais la piètre prestation de LaSalle entre 1934 et 1940 est plus difficile à expliquer. À partir de 1935, Lincoln et Packard lancent des modèles concurrents qui, au contraire de la LaSalle, portent le nom de leurs prestigieuses aînées, et cela change tout aux yeux des clients. En outre, à la fin des années 1930, les Cadillac et LaSalle se ressemblent beaucoup trop. En 1940, la LaSalle 52 et la Cadillac 62 sont identiques que ce soit à l’extérieur, à l’intérieur ou au niveau des performances. Pourtant, la LaSalle ne coûte que le prix d’une Buick. Cette politique n’a aucun sens pour la GM, sa décision est logique.
Lire la suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/LaSalle_(automobile)#Les_raisons_d.E2.80.99un_.C3.A9chec
avatar
Chevy38
Légende
Légende

Ville/Région : Lac Aylmer
Masculin Nombre de messages : 7731
Date d'inscription : 17/10/2005
Voiture(s) : Chevrolet 1938 (VENDU)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin de Packard

Message  demol888 le Sam 28 Juin 2014, 12:36

parti mais toujours dans nos souvenir
avatar
demol888
Vétéran
Vétéran

Ville/Région : levis
Masculin Nombre de messages : 1730
Date d'inscription : 05/04/2009
Voiture(s) : kia forte 5 pontiac g6

Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/demol888/index1.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin de Packard

Message  Chevy38 le Sam 28 Juin 2014, 20:26



Packard 1947 et Cadillac 1947

Lorsque j'étais jeune, dans les années 50, je ne me souviens pas avoir déjà vu des Packard dans notre coin de pays.  On voyait des Cadillac, des Lincoln, des Imperial mais pas de Packard.  Il faut dire qu'à cette époque, il ne devait-y avoir des concessionnaire Packard qu'uniquement dans les villes relativement importantes.  Cependant, même dans de très petites villes nous retrouvions des concessionnaires Ford et/ou Chevrolet et/ou Chrysler

Les riches patrons de Victoriaville se promenait en Cadillac et en Lincoln.  Les médecins en Buick et Oldsmobile et Chrysler ... et chez-nous en Plymouth 36 et Plymouth 47 ... des bazous à l'époque!  Wink 

Lorsque j'avais 10 ans notre voisin d'en face avait une Plymouth 1957, celui de gauche une Chevrolet 1954, celui de droite une Ford 1950 achetée neuve qu'il a gardé jusqu'à sa mort vers la fin des années 60.

Personne avait de Packard!  sait pas
avatar
Chevy38
Légende
Légende

Ville/Région : Lac Aylmer
Masculin Nombre de messages : 7731
Date d'inscription : 17/10/2005
Voiture(s) : Chevrolet 1938 (VENDU)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin de Packard

Message  427copoz le Sam 28 Juin 2014, 20:42

Salut

Moi non plus je n'ai pas connu gros de Packard au Québec
meme a Montréal



Salutations

_______________________________________________
Je n'était pas collectionneur mais collecteur

Je me permet d'écrire sur ce forum parce que j'en suis un des batisseurs
o7 Leader :  Wardog Org ..i..
avatar
427copoz
Bâtisseur

Masculin Nombre de messages : 21393
Date d'inscription : 17/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fin de Packard

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum