Auburn Speedster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Auburn Speedster

Message  Maniac le Dim 11 Sep 2016, 21:00

Archétype incontestable du roadster sportif américain des années 30, l'Auburn Speedster aurait du, malgré la crise et la récession qui frappaient alors l'économie des États-Unis, connaitre un réel succès auprès d'une clientèle de connaisseurs fortunés. Ce ne fut, hélas ! pas le cas... Apparues en 1927, les premières Speedster Auburn 8-88 n'offraient pas des performances très excitantes. En revanche, la Speedster modèle 851, lancée en 1935, dépassait les 160 km/h grace au huit-cylindres suralimenté. Jusqu'en 1937, date de la disparition de la marque, la Speedster 851/852 ne subit pas d'évolution notable.      



Ci-dessous : L'Auburn Speedster dans toute sa splendeur. On peu regretter que l'heureux propriétaire de cette merveille des années 30 ait choisi d'alourdir le pare-chocs par un disgracieux «mat de cocagne» ; et ce d'autant plus que les plaques minéralogiques a l'avant ne sont pas obligatoires aux États-Unis.Ci-dessous : Ainsi que beaucoup d'autres constructeurs, Auburn avait adopté comme mascotte de radiateur une figurine féminine, une «femme volante». Buehrig utilisa également cet emblème sur les cotés de la voiture, juste derrière les portières.  Ci-dessous : Cette vue latérale de la 851 met en évidence la longueur et la faible hauteur de la voiture, ainsi que le pare-brise fortement incliné. La Speedster tenait ses promesses de vitesse : en 1935, Ab Jenkins s'attribua plusieurs records mondiaux, dont 12 heures a près de 162 km/h de moyenne. Ci-dessous : Il y eut plusieurs variations sur le thème de la Speedster, avec des réussites diverses sur le plan esthétique ! Ce modèle illustre la plus mauvaise tendance : arrière trop court et ailes avant (mal) redessinées.   Ci-dessous : Cette autre Speedster 851 de 1935 dévoile une ligne aux proportions élégantes, avec la capote abaissée. A noter l'extrême longueur de la partie arrière, qui abritait notamment un coffre pour les clubs de golf, et le beau pare-brise en V, très incliné.   Ci-dessous : Par comparaison, ce modèle 851 a carrosserie spéciale dispose d'un pare-brise plus abrupt, d'une seule pièce, avec un arrière moins profilé (peu visible sous cet angle).  Ci-dessous : Avant les Speedster du milieu des années 30, il y eut d'autres Auburn traitées dans ce style. Celle-ci, dessinée en 1928 par le comte Alexis de Sakhnoffsky, emprunte ce nom de Speedster au modèle Duesenberg créé sous cette appellation par Alan Leamy. Ci-dessous : Les 8-90 et 8-115 apparurent en 1929 puis évoluèrent l'année suivante en 8-95 et 8-125. Ce modèle est une 8-90 de 1929.  Ci-dessous : Les premières Speedster, comme celles qui suivirent, étaient très frappantes pour les canons esthétiques de l'époque. Les différents modèles se distinguaient par un petit badge placé sur les roues de secours.   Ci-dessous : Une plaque certifiant que la voiture avait été effectivement testée a 160 km/h par Ab Jenkins ornait le tableau de bord de chaque Speedster : un bon argument de vente, a l'époque !Ci-dessous : Sous l'emblème situé coté passager se trouve la porte du coffre destiné aux clubs de golf... Ci-dessous : Fortement incliné et placé très en arrière, le pare-brise de la Speedster est en V. Ci-dessous : La planche de bord est tout a fait typique des voitures de sport de l'époque, avec les nombreux instruments de controle et l'immense volant a branches métalliques.Ci-dessous : L'inscription figurant sur l'impressionnante calandre-grille de radiateur indique qu'il s'agit d'un modèle 851, puisque seul ce sigle le distingue extérieurement de la 852 de 1936.Ci-dessous : Tout comme la Cord 812 et la Duesenberg SJ, également dessinées par Gordon Buehrig, l'Auburn Speedster a des tubulures d'échappement apparentes et dument chromées.Ci-dessous : A l'origine, en dépit de la longue poupe inspirée des bateaux, la Speedster était une stricte deux-places.Ci-dessous : Cette Auburn de 1932 offre un bon exemple du style en poupe de bateau caractéristique des Speedster, dont les modèles 851/852 reprirent l'idée. Ci-dessous : Sur les Cord V8, les tubulures émergent de chaque coté, tandis que sur l'auburn-«huit-en-ligne oblige» ! - elles n'apparaissent que du coté gauche.Ci-dessous : Voici l'intérieur de la voiture présentée en détail au début. Les garnitures sont de bonne qualité et la vaste banquette offre une place confortable.Ci-dessous : Certains détails variaient d'une voiture a l'autre. Ainsi, le tableau de bord de cette Speedster comme le volant sont différents de ceux du modèle voisin. Ci-dessous : Tenant compte de la disposition des tubulures d'échappement, les cotés droit et gauche du capot ne sont pas symétriques. A noter, sur cette version «spéciale», l'inhabituelle ligne tendue des portes.Ci-dessous : Le huit-cylindres en ligne Lycoming de la 851/852 a l'alésage augmenté était une simple évolution de celui des premières Speedster. Dans cette définition la cylindrée était de 4 587 cm et le compresseur centrifuge Schwitzer-Cummins lui permettait de délivrer près de 150 ch.

Maniac
Régulier
Régulier

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Auburn Speedster

Message  PIERRE 01 le Lun 12 Sep 2016, 13:23

Wink de belles autos

bien sur celle-ci sont des répliques

hebergeur image

image gratuite à télécharger

et une vraie

hebergeur d image
avatar
PIERRE 01
Vrai de vrai
Vrai de vrai

Ville/Région : france
Masculin Nombre de messages : 3301
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum